Différentes façons de couper un cigare

Avez-vous déjà remarqué que beaucoup de gens qui travaillent dans des manufactures de cigares mordent leurs cigares ou les déchirent avec leurs ongles ? En théorie, il n’y a rien de mal à cela.
Il existe de nombreuses façons de couper un cigare. Certaines sont élégantes, d’autres plus rustiques. Mais toutes ont le même objectif : préparer le cigare pour le plaisir. En dehors de la préférence personnelle pour une technique particulière, la forme du cigare aide à déterminer quel outil correct utiliser. Il est difficile de perforer un pyramide, par exemple, ou de faire une coupe en V pour l’ouvrir. Il en est de même pour les cigares tressés.

[ps_product_list id_product=117]

Les fumeurs de cigares ont donc une sélection d’accessoires, et certains choisissent la lame qui leur convient aussi soigneusement qu’ils choisissent le cigare lui-même. La sélection est presque sans fin, même si nous n’utilisons que trois coupes différentes : la coupe droite (également connue sous le nom de guillotine), la coupe en V et la coupe par perforation.
Thorsten Wolfertz, de Solingen, en Allemagne, est un fabricant de coupe-cigares de la troisième génération et connaît les caractéristiques de l’acier sous toutes ses facettes. « Vous ne pouvez pas dire ce qu’est un bon acier tant que vous n’avez pas travaillé avec », dit-il.  » « Il ressemble au cigare qui ne révèle ses secrets qu’une fois qu’il est allumé ».

Le coupe cigare double lame

[ps_product_list id_product=163]

En tant que spécialiste des lames tranchantes, Wolfertz vend non seulement ses propres produits, mais aussi ceux de Xikar. Avec le coupe-cigare « Xi », la société américaine a développé un instrument à double lame qui utilise non seulement le bout des doigts pour couper mais la force et la sécurité de la partie charnue du pouce. Maintenant, nous parlons d’outils qui réduisent directement le cigare, c’est-à-dire les guillotines à double lame. Thorsten Wolfertz sait qu’une bonne lame se caractérise par sa dureté et son traitement de qualité. La dureté doit être d’au moins 55 HR [Rockwell échelle de dureté]. Assurez-vous que la lame est polie et qu’elle est parfaitement droite.
Un bon coupe-cigare presse les lames ensemble pendant le processus de coupe. Elles doivent être placées très étroitement ensemble et ne pas être lâches lorsqu’elles sont ouvertes. Des guillotines de haute qualité ont des lames estampées qui sont aiguisées en diagonale. De temps en temps, il existe également des coupe-cigares de haute qualité qui n’ont qu’une seule lame. Les utiliser, cependant, exige une certaine finesse. La plupart de ces modèles visent à être aussi petits, plats et légers que possible, de sorte que, bien sûr, des compromis sont réalisés dans l’ergonomie. Et puis, il y a les coupe-cigares peu coûteux qui ont une lame en ruban d’acier. En raison de son épaisseur réduite, le ruban d’acier est aiguisé des deux côtés, mais il ne reste pas aiguisé pendant très longtemps.

Les ciseaux coupe-cigares

Probablement, l’outil le meilleur pour couper des cigares est une paire de ciseaux. Le principal avantage est que l’effet de levier permet de faire des coupures très lentement. Ce qui est crucial, c’est que les coupures englobent le cigare et «que les ciseaux sont bien équilibrés», explique l’expert. Il a un autre conseil à divulguer : « Les ciseaux doivent être réajustés afin de garder leur capacité de coupe précise. C’est seulement possible quand la vis a une fente. Lors de l’achat de ciseaux, vous devriez vous demander si le fabricant offre également un service d’affûtage pour le produit.

La perforeuse à cigare ou emporte pièce

[ps_product_list id_product=34]

Les perforeuse à cigares sont très populaires en raison de leur manipulation facile et parce que la petite ouverture empêche d’avoir des morceaux de tabac dans la bouche. Mais il faut dire qu’aucun autre type de coupure ne se traduit par de grandes différences en ce qui concerne la qualité des lames. Wolfertz dit: «La lame doit être poncée de l’intérieur, sinon, le diamètre du tube de lame change et l’enveloppe peut être déchirée. Les lames qui ont été poncées des deux côtés se brisent très rapidement », explique Thorsten Wolfertz.
Un emporte pièce à cigare ou perforeuse n’a en réalité pas besoin de plus de deux lames – l’une avec un diamètre de huit à neuf millimètres et une seconde de 11 à 12 millimètres. Et voici deux conseils : Il est pratique que la perforeuse à cigare ait un levier automatique pour se débarrasser du reste du tabac et ne pas avoir à utiliser quelque chose pour le repousser. Il est tout aussi important que les lames en retrait montrent toute leur longueur avec 11/2 rotations.

Coupe cigare en V

Le coupe en V connaît actuellement un peu de renaissance. Les coupe-cigares en V nouvellement développés ont une lame en forme de V, en coupant une entaille ou un coin, ce qui améliore le résultat de coupe, par opposition à une lame pointue. Comme pour tous les instruments, il existe également des formats de table et de poche. Les coupe-cigares en V donnent au cigare une ouverture qui ressemble à l’oeil d’un chat, d’où vient le terme « la coupe d’oeil de chat ». Avec des cigares secs, cependant, il y a toujours le danger que la cape se déchire pendant la coupe. C’est à vous de choisir. En cas de doute, juste mordre le cigare.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Laisser un commentaire