Comment le cigare est-il fabriqué ?

« Torcido » ou torsion désigne la fabrication d’un cigare. Quant au terme « torcedores », il fait référence aux ouvriers qui le fabriquent. Enfin, les « torcedores » les plus expérimentés et compétents se voient attribuer le titre de Maîtres « Torcedores ».

Aujourd’hui, une partie de la production des cigares est massivement mécanisée. Dans certains cas, seule une partie du processus de fabrication est mécanisée. Dans cet article, nous nous intéresserons à la fabrication manuelle du cigare. Nous vous invitons aussi à lire notre article sur les «Parties d’un cigare» pour vous familiariser avec les termes que nous utilisons.
rouler cigares

De quoi avons-nous besoin pour fabriquer manuellement un cigare ?

La fabrication d’un cigare ne nécessite pas beaucoup de matériel. Une table en bois, une lame ovale (appelée chaveta), un adhésif végétal (obtenu à partir d’une plante appelée tragacanthe), une guillotine et un stock de cigares suffisent. En outre, vous aurez aussi besoin du talent et de l’expérience d’un bon rouleur de cigares !

Les différentes étapes du processus de fabrication du cigare

fabrication-cigares
La première étape consiste à choisir soigneusement les feuilles qui composeront le futur cigare. En effet, la saveur et l’arôme du cigare dépendront de la combinaison des feuilles utilisées. Dans notre article intitulé « Comment goûter un cigare? », nous vous détaillons les différents types de feuilles ainsi que leur effet respectif sur le goût du cigare.

Ensuite, le «torcedor» place dans l’une de ses mains autant de feuilles de tabac pliées qu’il en faut pour obtenir un cigare conforme au type et à la taille recherchés. Ces feuilles constituent le cœur du cigare qui est aussi dénommé tripe. Une fois la quantité suffisante obtenue, le liant est enroulé autour de la tripe et une pression uniforme est exercée avec les doigts pour obtenir une épaisseur conforme et bien homogène. Puis, le bout du cigare est coupé et son bouchon arrondi.

La dernière étape consiste à envelopper le cigare dans son emballage appelé cape. Pour un enroulement plus facile, on utilise une feuille légèrement humidifiée. L’emballage doit être effectué avec soin pour que le cigare n’ait aucune ride et pour qu’au toucher il soit soyeux. Des vérifications finales sont effectuées pour s’assurer que la forme du cigare soit adéquate. Enfin, il est coupé à la longueur désirée, mesuré avec les stocks et classés selon leur épaisseur.

Si vous voulez voir comment tout ce processus se déroule dans la pratique, ne manquez surtout pas de visionner la vidéo sur la fabrication du cigare.

Aucun doute, n’est-ce pas ? Rouler des cigares, c’est tout un art !

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Termes de recherches

  • rouler des feuilles de tabac pour fabriquer des cigares
  • comment sont fabrique les cigares
Tags : ,

Classés dans :

Cet article a été écrit par Laure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *